ACTUALITES DU MOIS

Homepage app widget

Bien être

Retour au travail : Comment accueillir un salarié après un long arrêt maladie ?

Accident du travail, maladie professionnelle ou chronique… Certains salariés quittent pendant de longs mois leurs fonctions pour pouvoir se soigner. Si leur retour dans l’entreprise est signe de leur rétablissement, il nécessite toutefois de les accueillir en procédant à des adaptations de façon à ce qu’ils se sentent le mieux possible et prêt à reprendre leur activité professionnelle. Comment réintégrer son collaborateur en tenant compte de son état de santé ? Quelles sont les démarches à effectuer ?

les chiffres qui interpellent (Selon le 11ème baromètre de l’absentéisme d’Ayming – AG2R LA Mondiale)

44%

des salariés estiment qu’aucune action n’est mise en place au retour d’un salarié absent.

31% 

Au-delà de 3 mois d’absence, les salariés ne sont plus que 31% à se sentir mobilisés dans leur entreprise 

Le salarié doit retrouver ses repères

Après s’être absenté pendant une longue période de l’entreprise, il est normal que le collaborateur ait perdu ses repères au sein de la structure, mais aussi son sentiment d’appartenance à l’équipe. Il est alors essentiel de l’aider à retrouver ses marques pour éviter qu’il ne se sente plus à sa place, mal à l’aise, stressé ou encore peu productif.
 
Comment pratiquer le « reonbording » ?

Cette méthode consiste à « réintégrer » le salarié de la même manière que lorsqu’il a été embauché. Cette démarche doit donc être anticipée ! 

Un long arrêt maladie fragilise une personne. Lors de son retour au travail, elle peut se sentir dévalorisée ou avoir un sentiment « d’imposture » s’il a changé physiquement (suite à un lourd traitement ou à un accident).

Le « reonbording » est donc primordial pour apporter de la réassurance au salarié et qu’il sente qu’il est attendu au sein de l’entreprise.

8 conseils à mettre en place

3-1000x667 (5) 

  • Identifiez tout d’abord le motif de son absence afin d’adapter votre posture envers lui.
  • Prenez contact avec lui quelques jours avant son retour pour lui proposer une réunion de reprise d'activité. Cet entretien professionnel de reprise d’activité peut être fixé à l’initiative du salarié lui-même, à une date antérieure à sa reprise de poste.
  • Échangez avec lui lors de cette réunion professionnelle, sur tous les changements éventuels qui ont eu lieu pendant son absence (réorganisation interne, nouveaux arrivants, création de postes, etc.).
  • Définissez avec lui dès son retour un plan d’action selon ses capacités et s’il reprend une activité à temps complet ou en mi-temps thérapeutique. En fonction, il vous sera plus facile de répartir la charge de travail.
  • Aménagez son espace de travail de façon adaptée s’il a un handicap qui le nécessite.
  • Préparez-lui un kit de bienvenue. Tel un nouvel arrivant, ce type de package est généralement très apprécié des collaborateurs. Insérez dedans : le nouvel organigramme, ses cartes de visite, le nécessaire de bureau ou encore des mots d’encouragements de ses collègues.
  • Organisez un accueil chaleureux pour son 1er jour. Un petit-déjeuner d’équipe favorisera la convivialité.
  • Soyez présent pour lui dans les premières semaines. Soyez à son écoute tout le temps de sa réintégration pour répondre à ses besoins ou ses éventuelles interrogations (relationnelles, organisationnelles ou autres).


N’oubliez pas de planifier une visite médicale de préreprise !

2-1000x667 (4)Fixez un rendez-vous avec le médecin du travail afin de confirmer son aptitude à reprendre une activité et s’assurer que son poste de travail reste compatible avec sa nouvelle situation personnelle.
 
Une visite de reprise est également requise. Durant celle-ci, le médecin peut[1] :

  • Examiner les propositions faites par vos soins, en réponse aux conclusions de la visite médicale de pré-reprise ;
  • Emettre un avis d’aptitude permettant au salarié de reprendre son poste à temps complet ;
  • Préconiser un retour progressif au travail, en proposant notamment un temps partiel thérapeutique ;
  • Préconiser un aménagement de poste en cas d’inaptitude au poste occupé avant son arrêt de travail ;
  • Proposer un reclassement à un autre poste de l’entreprise, plus adapté à son état de santé.

 

Les articles R4624-29 et suivants du code du travail posent les règles relatives à la visite médicale de reprise.


Pensez à votre Expert-comptable et son pôle social pour vous aider à gérer au  mieux ces entretiens professionnels obligatoires (*) et toute éventuelle difficulté d'inaptitude :

  • en considérant ces entretiens de reprise d'activité comme des opportunités de ré-organisation à des fins de cohésion et coopération au sein de votre équipe, ou tout simplement en relation directe avec le manager concerné
  • en préparant ces entretiens avec des trames appropriées au cas spécifique du salarié de retour
  • en planifiant ces entretiens professionnels obligatoires pour le retour des salariés absents sur une longue période (* ) et ceux présents sans longue absence (**)
  • en appréhendant la suite à donner à un avis de reprise préjudiciable à la santé du salarié ou un avis d'inaptitude au poste de travail, prononcé par le médecin du travail :L'entreprise devra alors soit davantage se réorganiser, soit engager une démarche délicate de licenciement pour inaptitude.


(*) Ces entretiens professionnels doivent systématiquement être proposés au retour d’un collaborateur après une longue absence (maternité, congé parental, adoption, sabbatique, mobilité, proche aidant, ...)

(**) Ils sont également obligatoires tous les deux ans en temps normal, pour l'ensemble des salariés.

Ces initiatives sont essentielles pour permettre à votre salarié de se sentir le mieux possible et lui permettre de retrouver un nouvel élan, remplie de bonnes ondes !

Le mois prochain nous aborderons un tout autre sujet, celui de la sobriété énergétique au travail. 

Comment le mettre en place en obtenant l’adhésion de ses collaborateurs ? Nous vous donnerons des conseils !

Ce sujet vous intéresse et vous souhaitez en avoir plus, prenez un rendez vous avec votre expert comptable

Les autres dossiers